Actualité
Mois sans tabac : 1 mois sans fumer c’est 5 fois plus de chance d’arrêter
Publié le vendredi 27 octobre 2017
Nous attirons votre attention sur le fait que cette actualité a déjà plus d'un an,
son contenu peut dès lors être hors de propos ou présenter des inexactitudes.
En 2016, plus de 10 500 Normands ont participé activement à la première édition de Moi(s) sans tabac, le défi public lancé par le Ministère chargé de la Santé et Santé publique France en partenariat avec l’Assurance Maladie. PST s'engage, aux côtés de nombreux établissements de santé, de professionnels de santé et d’associations, pour informer, accompagner et soutenir les participants.

Un comité de pilotage normand
Le comité de pilotage composé de l’ARS de Normandie, l’IREPS (Instance régionale d’éducation et de promotion de la santé) de Haute et de Basse-Normandie, la MSA, l’Assurance Maladie, la Mutualité française, le CHU de Caen, le CHU de Rouen, la ligue contre le cancer Normandie, l’ANPAA, la Fédération Addiction, la MILDECA et leurs partenaires se mobilisent tout au long de l’année dans la démarche. Ils organisent des actions de sensibilisation et de soutien dès octobre pour inciter toute la région à rejoindre le mouvement. Ce dispositif est notamment soutenu par la Conférence régionale de santé de Normandie.

 

Normandie : un bilan positif pour l’édition 2016

  • 16 % des participants à l’opération Moi(s) sans tabac étaient normands.
  • 205 évènements recensés sur le site internet Normandie sans Tabac.
  • 3 638 téléchargements de l’application mobile développée par l’Assurance Maladie et Santé publique France en partenariat avec la Société Francophone de Tabacologie.
  • 144 professionnels de santé nouveaux prescripteurs de traitements nicotiniques de substitution (TNS) formés au sevrage tabagique.
  • 118 professionnels présents lors des sessions de présentation «Moi(s) sans tabac».
  • 60 partenaires présents lors des réunions départementales de préparation des actions Moi(s) sans tabac.
  • 2 430 personnes connectées à la page internet «Normandie sans tabac».

 

2017 : le collectif avant tout !

La région Normandie compte 700 000 fumeurs quotidiens. 52% d’entre eux ont envie d’arrêter de fumer. Pour mieux les soutenir et les accompagner dans leur démarche d’arrêt, Moi(s) sans tabac renforce cette année sa dimension collective en créant des équipes thématiques ou géographiques, conçues comme des forums de discussion et animées par Santé publique France.

Dès leur inscription sur le site internet tabac-info-service.fr, les participants pourront rejoindre une des 16 équipes thématiques définissant avec humour les habitudes de vie (vapoteur, fêtard ou pantouflard…), les aides à l’arrêt utilisées (patch, coach…) ou choisir leur équipe régionale. Il leur sera également possible de créer et d’animer leur propre groupe en famille, entre amis ou au sein d’une entreprise...


Des rendez-vous, en Normandie, en octobre et novembre 2017
Dès octobre, l’ARS de Normandie, l’IREPS et leurs partenaires mettent en place des actions pour sensibiliser les fumeurs à l’arrêt du tabac, les inciter à s’inscrire sur le site www.tabac-info-service.fr, et les aider à préparer leur arrêt.

En novembre, ils déploient un dispositif à travers des manifestations individuelles ou collectives. L’objectif est de soutenir tous les participants à l’opération, de leur prodiguer conseils et encouragements et de les accompagner jusqu’au succès.

 

PST accompagne la dynamique événementielle du mois sans tabac en relayant les outils de communication auprès de ses différents publics.

D'une manière générale, PST intervient également sur ce thème à travers de nombreuses actions de prévention au quotidien, mais également via la sensibilisation collective "Addiction et travail" en abordant la question du tabac dans un cadre professionnel/santé globale. Surtout, le Médecin du travail et l'Infirmier en santé au travail peuvent orienter et accompagner les salariés dans leur souhait de réduire leur dépendance. Il n'est jamais trop tard pour arrêter !