Actualité
Préparer la reprise d'activité : conseils concernant les masques et circuits d'approvisionnement
Publié le lundi 04 mai 2020
Nous attirons votre attention sur le fait que cette actualité a déjà plus d'un an,
son contenu peut dès lors être hors de propos ou présenter des inexactitudes.
Le port du masque complète utilement les gestes barrières et les règles de distanciation sociale destinées à lutter contre les infections virales. Ces mesures (gestes barrières et règles de distanciation sociale) doivent être les premières à être appliquées. Elles sont essentielles. Voici une liste, non exhaustive et évolutive, des fournisseurs pouvant vous aider à accéder à des masques.

Préambule sur l'utilisation et le port de masque

Le masque ne protège que de la transmission directe du virus (gouttelettes émises lors d’une conversation en face à face, par exempLe) et n’offre aucune garantie contre le risque de transmission indirecte, qui peut advenir en se frottant les yeux ou le visage après avoir touché des surfaces contaminée. Dans certains cas, il peut s’avérer contre productif (faux sentiment de sécurité) et favoriser les conduites à risques !

 

Le port du masque présente un intérêt que s’il est bien porté (sur le nez, la bouche, le menton) et n'est pas touché entre le moment où il est mis sur le visage et le moment où il est enlevé.
 
Actuellement, les masques chirurgicaux et FFP2 sont à réserver exclusivement au personnel de santé. C'est la raison pour laquelle des masques barrières et des masques artisanaux émergent.

 

Bien entendu, le port du masque (FFP ou chirurgical) reste obligatoire, en complément des mesures organisationnelles et techniques, sur tous les postes à risques (expositions aux poussières, produits chimiques, agents CMR, etc.) objectivés par l’évaluation des risques professionnels et/ou lorsqu'il faut préserver la qualité des produits (agro-alimentaires, micro-électroniques, etc. par exemple).

 

Enfin, les masques en tissu appelés également barrières ou alternatifs ne sont pas soumis à l’ensemble des tests d’efficacité prescrits par les normes en vigueur pour les équipements de protection individuelle. Les quelques études publiées sur leur performance mettent en évidence qu’ils restent moins filtrants que des masques chirurgicaux. Cependant, ils limitent le contact des mains avec le visage et les émissions de gouttelettes et/ou particules vers les personnes se trouvant à proximité immédiate du porteur. Ils jouent un rôle de barrière physique, dans un contexte ou nous sommes tous potentiellement des porteurs sains ou asymptômatiques.

 

 


 

Accédez ici à une fiche concernant les différents types de masques

 


 

Comment éviter les masques contrefaits et assurer la sécurité des utilisateurs ?

Acheter les masques chez un fabricant ou un distributeur connu et professionnel ; ne commander que des masques pour lesquels une notice d’information ou une fiche technique est disponible auprès du vendeur. Ce document doit indiquer :
•    la référence du produit,
•    les performances vérifiées,
•    l’usage précis du masque.
Si possible, demander auprès du vendeur l’identité du laboratoire qui a testé la référence du masque. Privilégier les masques alternatifs référencés par le site de la Direction Générale des Entreprises (DGE).

 


Se fournir en Normandie

  • FILT 1860 (Mondeville, 14)
    02 31 74 72 53
    http://www.filt1860.fr/
  • LECUYER (Lisieux, 14)
    contact@ets-lecuyer.com
    02 31 31 31 40
  • Liste Rouge (Condé-Sur-Noireau, 14)
    contact@listerouge.fr

    02 31 69 06 25

  • Saint James (Pontorson, 50)
    Masques à un prix solidaire destinés aux entreprises et professionnels normands
    contact@saint-james.fr
  • Les Ateliers Grandis (Saint Pair sur Mer, 50)
    Masques lavables, à usage non sanitaire (catégorie 2)
    [+] Accéder au site
  • KIPLAY (Saint Pierre d’Entremont, 61)
    geraultpradal@kiplay.com
  • Romain Briffault (Morgny La Pommeraye, 76)
    Masques en tissus en cours de test
    Florence BRIFAULT
    florence@romainbrifault.fr
    06 52 38 58 56

 


Se fournir en France

  • La plateforme masques-pme.laposte.fr, développée par Docaposte, filiale numérique de La Poste, s’adresse aux entreprises de moins de 50 salariés ressortissantes des réseaux des chambres de commerce et d'industrie (CCI) et des chambres de métiers et de l'artisanat (CMA).
    [+] Accéder au site
  • Savoir faire ensemble : pour centraliser ou faire une demande de masques à usage non sanitaire et/ou de surblouses.
    [+] Accéder au site.
  • Masques barrières solidaires : https://masques-barrieres.afnor.org/  puis cliquez sur « je cherche des masques barrières confectionnés selon le guide AFNOR Spec », choisissez votre département.
  • Conseil National de l’industrie : les filières industrielles se mobilisent, désignent des référents PME par secteur industriel pour aider les entreprises. La crise actuelle liée au coronavirus appelle à une attention particulière portée aux relations entre donneurs d’ordre et sous-traitants, ceci à plusieurs niveaux : gestion des commandes reportées ou annulées, adaptation des pénalités de retard et frais de dossier, maintien des délais de paiement… Afin de traiter ces questions, les Comités stratégiques de filière ont chacune désigné un référent PME. Son rôle consiste à être le point de contact des PME et à traiter les problèmes en tant que médiateur. Les référents PME participent à l’organisation d’actions essentielles en cette période exceptionnelle, comme la mise en place d’achats mutualisés de masques.
    [+] Accéder au site
  • Cdiscount : se mobilise en faveur de la continuité économique des TPE et PME non adossées à des grands donneurs d’ordre en lançant un dispositif de vente de masques chirurgicaux en click & collect qui leur est dédié. Les TPE-PME peuvent ainsi commander sur CdiscountPro, site opéré par Cdiscount et dédié aux professionnels, puis récupérer leur commande quelques jours plus tard dans les enseignes du Groupe Casino (Géant, Hyper Casino, Supermarché Casino et Casino Drive, Casino Shop, Petit Casino, Vival, Spar et Leader Price). Afin de servir le plus grand nombre de TPE-PME, les commandes sont limitées à 25 masques par personne dans l'entreprise par quinzaine et dans la limite de 250 personnes.
    [+] Accéder au site

 


Se fournir à l'étranger

Dans le cas d'une importation, prenez connaissance de ces quelques règles et conseils concernant la réquisition, les normes et toutes les questions auxquelles répondent les Douanes. [+] Consulter la ressource.

  • La [+] DGE est mobilisée pour faciliter la mise en relation entre importateurs de masques et acheteurs français (covid19-imports@sante.gouv.fr), fluidifier le déroulement des procédures douanières ([+] site des douanes : cellule-conseil aux entreprises) et aider les entreprises dans la recherche de solutions logistiques d’acheminement des masques.
  • Importation possible pour un minimum de 100 000 masques, au-delà de 5 Millions de masques sur un trimestre glissant, se rapprocher des services de l’état (masques.dge@finances.gouv.fr).

 

Nb : l’instruction ministérielle DGT/DGCCRF/DGDDI/2020/55 du 31 mars 2020, décline une série de mesures relatives à l’importation et la conformité des masques

  • Les masques portant le marquage CE peuvent être librement importés, indépendamment du mécanisme de réquisition (décret n°2020-293 du 23 mars 2020, article 12)
  • Autorisation jusqu’au 31 mai 2020 de l’importation de masques chirurgicaux aux normes américaines et chinoises, ainsi que des masques FFP2 aux normes américaines, chinoises, australiennes, néo-zélandaises, coréennes et japonaises.