Actualité
En 2020, les sensibilisations intègrent pleinement le parcours de santé au travail
Publié le lundi 27 janvier 2020
Dès le mois de janvier, suite à une expérimentation menée en 2019, les salariés reçus à l'occasion d'un acte individuel de santé pourront se voir prescrire la participation à une sensibilisation. L'objectif ? Agir le plus en amont possible en diffusant les bonnes pratiques liées aux risques professionnels.

Quels enjeux d'un tel projet ?

La mise en oeuvre d'actions de prévention au bénéfice des salariés repose sur les épaules de l'employeur. Permettre à ses salariés de participer à une ou plusieurs de ces actions de prévention permet de contribuer à la réduction des accidents du travail, à développer une culture de prévention au sein de l'entreprise et de rendre acteurs les salariés de leur propre santé.

Concrètement, quelle organisation ?

La prescription à une sensibilisation sera faite à l'occasion d'un acte de santé réalisé par un professionnel de santé de PST. Un courrier d'information est alors remis au salarié, conjointement à son attestation de visite, tandis qu'un second courrier d'information est adressé à l'employeur. Les informations liées à la sensibilisation figurent sur ce courrier.

 

Ces actions de prévention sont entièrement incluses dans les contreparties de l'adhésion, quelle que soit le nombre de salariés concernés et de sensibilisations réalisées.